Vous vous sentez anxieuse à l’idée d’organiser votre mariage ? C’est normal

  1. C’est normal de se sentir débordé.

Les fiançailles sont un sentiment étonnant, mais une fois le frisson passé, la planification du mariage peut très rapidement vous faire peur. Il y a une grande quantité de pression parce que vous voulez que tout se passe bien et dans les temps. Quand j’ai commencé à planifier mon mariage je me suis sentie aussi enthousiaste que le jour de mes fiançailles. Mais très peu de temps après, l’angoisse s’installe avec la pression familiale et je me suis même parfois sentie coupable de ne pas me sentir heureuse. Tout ce processus est normal, ne vous inquiétez pas, ça passera avec le temps.

  1. Il n’y a rien de mal à avoir une longue période de préparation.

Vous aimeriez que le jour J arrive au plus vite pour pouvoir en profiter ou alors passer cette fastidieuse étape de la recherche de prestataires. En fait, vous allez prendre du plaisir à chercher vos prestataires (si si on vous assure ! ) mais seulement si vous vous donnez le temps de le faire. Même avec un an et demi de préparation, les 6 derniers mois vous paraîtront courts et fastidieux.

Communiquez avec votre partenaire et demandez-vous ce que vous recherchez réellement mais surtout jusqu’à quel point vous pouvez supporter les préparatifs.

  1. Vous n’êtes pas une mauvaise personne si vous détestez le processus de préparation.

Dans les contes de fée, on vous explique que le mariage sera le plus beau jour de votre vie. Oui, mais personne ne vous dit que les préparatifs sont une charge incroyable de travail. Même si vous êtes quelqu’un d’ultra organisé, le fait de vous retrouver « sous les feu de la rampe » et qu’on vous bombarde de questions pourrait très vite vous faire perdre la tête. Il se peut même que vous ayez des sueurs froides dès que vous voyez des arrangements floraux ou des robes de mariées. Personne ne vous en voudra si vous dites que vous détestez organiser votre mariage. Cela vous fera même du bien d’extérioriser plutôt que de tout garder pour vous. Et croyez-moi, la vie que vous allez mener avec votre conjoint sera bien plus trépidante que ces préparatifs, donc ça en vaut la peine.

  1. Répondez un grand « OUI » à ceux qui vous demande si vous avez besoin d’aide.

Si vous voyez les deadlines s’approcher petit à petit, ne souffrez pas en silence et demandez de l’aide. Vos parents, vos amis, vos cousins, toute aide est bonne à prendre. Plus la date approche et plus vous allez vous sentir stressé. Bizarrement, lorsqu’il s’agit de mariage, beaucoup vous demanderont si vous avez besoin d’aide. Ne refusez jamais !

31 Real-Life Bridal Parties Who Nailed The Mix 'N' Match Look:

  1. « DéPinteressez » vous.

Si vous êtes de nature anxieuse, pourquoi aller vous rajouter du stress avec de la déco DIY ? Certes, cela vous fera économiser pas mal d’argent (et encore, c’est à vérifier) mais le stress que vous subirez si vous n’avez pas tout fini en temps et en heure sera fulgurant. Parfois, il vaut mieux faire appel à une décoratrice et être tranquille. Mettez de côté les sites comme Pinterest, Etsy etc pour un temps, cela vous aidera. Après tout, ce n’est pas grave d’avoir des faire-parts « lambda » et des centres de table « déjà-vu ». Ce qui importe c’est que vous passiez une bonne journée avec l’être aimé.

  1. Rassurez votre partenaire.

J’étais un véritable tourbillon à quelques jours de mon mariage. Je faisais tout très rapidement et je ne prenais pas le temps de regarder ce qui se passait autour de moi. Et bien souvent, vous mettez malheureusement votre partenaire de côté. Evidemment, vous allez vous disputer pendant des heures sur les invitations et sur tout plein d’autres détails mais n’oubliez pas de lui rappeler que cela n’a rien à voir avec la solidité de votre couple et que vous l’aimez comme avant (si ce n’est plus).

20 of the most romantic pictures from real weddings - Wedding Party:

  1. C’est normal de ne pas aimer être au centre de l’attention.

En tant que personne anxieuse, vous n’aimez pas vraiment être au centre de toutes les discussions. Malheureusement, c’est le principe du mariage. Mon conjoint est un grand timide et c’est ce qui l’angoissait le plus. Il faut se préparer psychologiquement à tout cet amour que vous allez recevoir. Préparez-vous à sourire toute la journée et à dire bonjour à des gens que vous ne connaissiez même pas il y a un mois. De ce fait, de plus en plus de couple préfèrent délaisser la tradition du « on se découvrira à la mairie » et préfère arriver tous les deux sur les lieux. Non seulement ça rassure mais en plus c’est plus cool.

  1. Soyez égoïste.

A un moment, vous allez en avoir marre de répondre aux même questions et vous répéter. Ce n’est pas grave si vous commencez à dire non ou si vous laissez votre portable sur messagerie quelques fois, personne ne vous en voudra. Pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel à quelqu’un qui vous servira de « garde du corps ». Votre mère, une amie en qui vous avez confiance pourra faire le relais entre vous et vos invités, ce qui vous évitera de rajouter de la pression à celle que vous avez déjà.

  1. Laissez couler.

Si votre conjoint n’a aucun avis sur les fleurs à choisir ou les centres de tables bleus plutôt que blancs, ce n’est pas parce qu’il s’en fout. Les hommes ont ce pouvoir de tout dédramatiser. Pour une fois, faites comme lui et soyez zen. De plus, apprenez à hiérarchiser les choses. Exemple : le sac que vos demoiselles d’honneur vont porter : petit détail ; Qui sera votre officiant durant la cérémonie laïque : gros détail.

  1. Prenez beaucoup de jours de congés (et ne vous sentez pas coupable pour ça).

Il sera difficile de trouver du temps pour vous, mais en déléguant des tâches vous arriverez à vous y retrouver. Tant que vous pouvez prendre des congés, faites-le. C’est plus cool d’être stressé à la maison plutôt qu’au travail. Et SURTOUT, prenez des jours de congés après la cérémonie, ça vous fera le plus grand bien.

15 bucket-list trips you can totally afford:

  1. Exclu mondiale : Vous allez ADORER le jour de votre mariage.

Vous allez même vous surprendre d’avoir été si calme. En effet, vous avez tellement imaginé qu’il y aurait des montagnes de catastrophes que finalement le jour J vous allez vous sentir toute légère. Et le pire, c’est que vous allez vous dire qu’au fond, tout ce stress en valait la peine.